Les solutions pour l’eau chaude sanitaire

Le chauffe-eau électrique est un ballon de stockage muni d’une résistance électrique, qui assure les besoins en eau chaude sanitaire. Les modèles nouvelle génération intègrent des fonctionnalités qui limitent ainsi les consommations énergétiques.

Le chauffe-eau à accumulation électrique nouvelle génération

Description et fonctionnement

Le chauffe-eau à accumulation peut remplacer ou être installé en complément d’un système type chaudière gaz/fioul/bois. Ce système étant généralement double service (assure le chauffage et la production d’eau chaude), il conviendra donc de conserver un générateur pour assurer le chauffage.

Recommandations

  • Pour assurer une performance optimale et une sécurité maximale, utilisez des produits bénéficiant du marquage NF Électricité Performance 3 étoiles (équivalent à NF Électricité Performance cat. C).
  • Pour assurer le confort d’utilisation, demandez à votre installateur d’adapter le dimensionnement du chauffe-eau à la typologie de votre logement.

Le chauffe-eau thermodynamique : nouvelle technologie

Description et fonctionnement

Le chauffe-eau thermodynamique est un ballon d’accumulation sur lequel est installée une petite pompe à chaleur. Cette pompe à chaleur permet de récupérer l’énergie présente dans l’air (air ambiant, air extérieur ou air extrait selon les technologies) pour chauffer l’eau à moindre coût.

Selon les configurations, le chauffe-eau à accumulation peut être monobloc (un seul équipement à l’intérieur du logement) ou bi-bloc (nommé split). Les systèmes bi-bloc sont systématiquement en fonctionnement sur air extérieur. Le split permet en général des puissances plus importantes et génère peu de nuisances sonores dans le logement.

Le ballon thermodynamique est généralement mis en œuvre en remplacement d’un ballon électrique standard. Celui-ci permet alors de conserver le confort lié au volume d’accumulation, en réduisant fortement les consommations énergétiques.

Quel chauffe-eau thermodynamique choisir

  • Chauffe-eau thermodynamique sur air ambiant : plus adapté pour les maisons individuelles, le chauffe-eau devant être installé dans une pièce non chauffée et au volume suffisant (minimum 20 m3).
  • Chauffe-eau thermodynamique sur air extrait : plus adapté pour les maisons individuelles. Ce système fait office de groupe de ventilation. Ce chauffe-eau n’est donc pas compatible avec une VMC double flux ou réalisée collectivement.
  • Chauffe-eau thermodynamique sur air extérieur : adapté aux maisons individuelles comme aux appartements. Cependant la mise en œuvre pourra être plus complexe dans ces derniers. Ces systèmes peuvent être monobloc (un seul équipement à l’intérieur du logement) raccordés via un conduit sur l’air extérieur, ou bi-bloc avec le groupe composé de la pompe à chaleur situé à l’extérieur et relié au ballon par une liaison frigorifique. La récupération sur air extérieur est la plus dépendante des conditions climatiques. Avec une diminution de la performance lors des basses températures.

Recommandations

  • Pour assurer une sécurité maximale et des performances optimales, utilisez des équipements bénéficiant du marquage NF Électricité Performance 3 étoiles.
  • Pour assurer le meilleur confort d’utilisation, adaptez le dimensionnement du chauffe-eau thermodynamique à la typologie du logement.
Article précédent
Article suivant