L’isolation thermique des murs

L’isolation thermique des murs : 2ème mesure à mettre en œuvre.

Bénéfices principaux :

  • Ils améliorent le confort thermique en supprimant l’effet de paroi froide.
  • Ils améliorent le confort acoustique en atténuant les bruits extérieurs.
  • Travaux d’une durée de vie importante.
  • Remettent en valeur le patrimoine (en améliorant notamment l’étiquette énergie du logement).
  • S’appuient sur des solutions techniques permettant de traiter chaque cas avec efficacité et des isolants adaptés à chaque situation.

L’isolation par l’intérieur

Avis du professionnel

  • Prévoir le déplacement des prises électriques, radiateurs…
  • Contraintes spécifiques d’intervention en site occupé.

Les aides de l’Etat

  • Travaux éligible aux dispositif d’aides de l’État.

Spécificité pour la contre cloison

  • Procédé permettant d’améliorer facilement l’installation électrique (circulation aisée de gaines électriques ou de tuyauteries dans l’espace ménagé derrière les plaques de plâtre  

Important à retenir

  • Penser à remplacer les fenêtres, portes-fenêtres et portes en même temps que l’isolation des murs.
  • Nécessité de particulièrement soigner la continuité de l’isolation entre les murs et les fenêtres, portes-fenêtres et portes.

Performances

  • Une résistance thermique supérieure ou égale à 4 m2.K/W (1).

(1) Pour une épaisseur approximative comprise entre 10 et 16 cm.

Exemples de solutions

  • Complexe de doublage constitué d’un panneau de
    • Laine de verre
    • Laine de roche
    • Polystyrène expansé
    • Polystyrène extrudé
    • Polyuréthane
  • Contre cloison avec incorporation d’un isolant en :
    • Laine de verre
    • Laine de roche
    • Ouate de cellulose
    • Polystyrène expansé
    • Polystyrène extrudé
    • Polyuréthane
    • Produit réfléchissant utilisé en tant que complément d’isolation thermique

L’isolation par l’extérieur

Les plus

  • Procédé ne présentant pas les contraintes spécifiques d’intervention en site occupé.
  • Conservation de l’intégralité de la surface habitable.
  • Procédé ne nécessitant pas de prévoir le déplacement des prises électriques, radiateurs,…
  • Procédé permettant de réaliser deux opérations en une seule : isolation thermique et rénovation de la façade.
  • Nombreux choix de finitions extérieures.

Avis du professionnel

  • Surcoût lié à l’isolation minime si la façade doit être ravalée.
  • Nécessité d’une demande de déclaration de travaux.

Important à retenir

  • Penser à remplacer les fenêtres, portes-fenêtres et portes en même temps que l’isolation des murs.
  • Nécessité de particulièrement soigner la continuité de l’isolation entre les murs et les fenêtres, portes-fenêtres et portes.
  • Efficacité de l’isolation diminuée en cas de présence de balcons.

Les aides de l’Etat

  • Travaux éligible aux dispositif d’aides de l’État.

Les signes de qualité

  • Isolant certifié ACERMI
  • Isolant certifié CSTBat  

Performances

  • Une résistance thermique supérieure ou égale à 4 m2.K/W (1).
    (1) Pour une épaisseur approximative comprise entre 10 et 16 cm.

Exemples de solutions

  • Système d’enduit mince sur isolant en :
    • Polystyrène expansé
    • Laine de roche
  • Système d’enduit hydraulique sur isolant en :
    • Polystyrène expansé
    • Laine de roche
  • Bardage rapporté sur isolant en
    • Laine de verre
    • Laine de roche
    • Polystyrène extrudé
    • Polystyrène expansé
    • Polyuréthane
Article précédent
Article suivant