Quels équipements pour une cuisine fonctionnelle ?

Les dangers de la cuisine ne doivent pas être sous-estimés, car ils sont nombreux et entraînent de lourdes conséquences (fuites de gaz, brûlures, chutes, etc.).
L’aménagement de la cuisine aura pour but d’améliorer la sécurité et le confort d’utilisation : découvrez les solutions pour garder le maximum d’autonomie et rassurer l’entourage (famille, aidant à domicile, voisins).

Le mitigeur thermostatique

Description

Ce dispositif permet de réduire le risque de brûlures. Le mitigeur thermostatique mélange l’eau chaude et l’eau froide, en fonction de la température présélectionnée ; il réagit instantanément à toute variation du débit ou de la température de l’eau, en ajustant le mélange d’eau. En cas d’arrêt d’alimentation en eau froide, le mitigeur s’arrête automatiquement.

Le réglage de la température et du débit se fait via une poignée unique.

Précautions à prendre

  • Dans le cas où l’utilisateur présente des problèmes importants de préhension, orientez votre choix vers un mitigeur à ailette, comme sur la photo ci-dessous.
  • Certains mitigeurs thermostatiques ne sont pas compatibles avec les chauffe-eau instantanés (vérifier la compatibilité avant l’achat).

Les meubles motorisés à hauteur variable

Description

Ils permettent de gagner en confort au quotidien : ce sont des meubles de cuisine fixés sur des rails coulissants motorisés, généralement pilotés par un interrupteur simple (monter / descendre). Ce système s’applique également au plan de travail, dont la hauteur peut être réglée par une commande monter/descendre.

Précautions à prendre

  • Hauteur plan de travail : entre 0,85m et 0,90m. Cette hauteur correspond au niveau de la ceinture d’une personne de taille moyenne. (Source : Principes d’anthropométrie)
  • Hauteur placards : La dernière étagère doit se situer à 2,20m maximum. Cette hauteur correspond à la zone d’atteinte d’une personne de taille moyenne bras levés. (Source : Principes d’anthropométrie)

Le sol antidérapant

Description

Un sol est dit antidérapant lorsqu’il permet de limiter le risque de chute, soit pas un grainage de son revêtement améliorant l’adhérence, soit par la nature du revêtement lui-même.

Un sol antidérapant adapté permettra de diminuer le risque de chutes dans la cuisine, notamment en cas de renversement de liquide ou de nourriture.

Les plaques électriques

Description

Le gaz demande une vigilance particulière, car il existe toujours un risque de fuite. Les plaques de cuisson à induction ou vitrocéramiques sont une bonne alternative : limitation des risques de brûlure, éclairage des zones en marche, nettoyage facilité, cuisson rapide et possibilité de faire glisser les plats de la plaque au plan de travail. 

Précautions à prendre

  • Les plaques électriques sont sensibles à l’eau et à l’électricité et ne doivent pas être installées à proximité immédiate de l’évier ou d’un appareil électrique.
  • Votre plaque de cuisson doit être branchée sur une prise de terre d’une section de 6 mm2 et protégée par un fusible de 32 A. Le circuit doit être également composé de 3 fils conducteurs phase neutre.
  • Si vous avez une installation monophasée, elle devra être protégée par un disjoncteur différentiel de 32 A. La plaque de cuisson pourra alors aussi être raccordée à l’installation électrique par une prise spécifique dite « sortie de câble ».
  • Pour certaines installations triphasées, de moins en moins courantes, le circuit électrique doit se composer de 5 fils, avec 3 phases, 1 neutre et 1 terre d’une section de 2,5 mm2. L’installation devra être protégée par des fusibles de 16 A ou un disjoncteur divisionnaire tetrapolaire de 20 A.

Focus : Il est possible de coupler les plaques électriques à un système domotique.

Exemple d’utilisation : Lorsque j’éteins les lumières en sortant de mon logement, la plaque électrique disjoncte. Cette fonction permet d’éviter les incendies si on a laissé un plat à chauffer.

Les ustensiles de cuisine

Description

Les ustensiles de cuisine adaptés permettent d’améliorer le confort au quotidien, tout en conservant l’autonomie de la personne âgée ou handicapée.

La liste des ustensiles est longue, mais les plus couramment utilisés sont les couverts ergonomiques, ouvre-bocal ou ouvre-boîte automatique, couteaux adaptés, mandolines sécurisées etc. Ils permettent de prévenir les faux mouvements et de diminuer le risque de blessure.

L’électroménager adapté

Description

L’électroménager adapté permet d’améliorer considérablement le confort au quotidien et de limiter le risque d’accident et de blessures.
Deux éléments d’électroménager sont particulièrement importants à adapter dans une cuisine pour personne âgée ou handicapée : le four et le lave-vaisselle.

Le four existe avec des portes à ouverture latérale, ou « tiroir » ;
Le lave-vaisselle tiroir est également une solution efficace pour une personne à mobilité réduite se déplaçant en fauteuil roulant.

Article précédent
Article suivant